Début des travaux au barrage du ruisseau Blue Sea

travaux ruisseaux bluesea
C
liquez sur l'image pour un agrandissement >>

Blue Sea, le lundi 4 décembre 2017— C’est aujourd’hui que la municipalité de Blue Sea amorce les travaux au barrage de la décharge du lac Blue Sea, sur le  ruisseau du même nom. C’est l’entreprise Carrière Tremblay et fils qui a obtenu le contrat suite à un appel d’offres public.  Le coût total des travaux est de l’ordre de 50 000$. Les municipalités de Blue Sea et de Messines se partageront les frais à parts égales. L’objectif visé est de régulariser le niveau du lac Blue Sea, anormalement élevé en raison des pluies abondantes des derniers mois.

C’est à la mi-novembre que le ministère du Développement durable de l’environnement et de la lutte aux changements climatiques (MDDELCC) a autorisé la municipalité à aller de l’avant avec ces travaux qui consitent  à abaisser et à élargir le seuil du barrage du ruisseau Blue Sea de façon à limiter les augmentations importantes des niveaux du lac. Rappelons que les crues des dernières années ont été problématiques partout au Québec, la Vallée-de-la-Gatineau n’y faisant pas exception. Plus récemment, les pluies torrentielles des 29-30 octobre ont contribué à une hausse marquée des niveaux d’eau. Le lac Blue Sea affiche en effet un niveau anormalement élevé pour cette période de l’année, soit presque 50 cm au delà de la moyenne automnale. Rappelons que le lac Blue Sea s’étend sur une superficie de 14.3 kilomètres carrés. Le lac et le ruisseau recoivent les eaux de 48 lacs. (Description technique du bassin versant du lac et du ruisseau Blue Sea, UQAM, GEIGER, avril 2011)

Le maire de Blue Sea, M. Laurent Fortin, s’est dit confiant des résultats anticipés, tout en étant conscient de la complexité de l’opération : « Le ruisseau Blue Sea est le seul exutoire du lac Blue Sea et des 48 autres lacs qui s’y déversent. Nous ne contrôlons évidemment pas la météo qui est de plus en plus imprévisible depuis quelques années, mais nous prévoyons que les travaux d’ajustement et de sécurisation atteindront les résultats prévus » a-t-il déclaré.

Les plans et devis ont été préparés par le service de génie municipal de la MRC Vallée-de-la-Gatineau et approuvés par le ministère de la Sécurité publique et le ministère du Développement durable, de l' Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ainsi qu’au fédéral, par Pêches et Océan Canada. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec collabore également au projet.

En terminant, le maire Laurent Fortin a tenu à indiquer qu’un suivi très rigoureux des niveaux d’eau serait effectué à la suite des travaux. « Nous ferons des repérages hebdomadaires, même plus fréquents si les circonstances l’exigent et nous en informerons la population en continu » a-t-il voulu ajouter.

- 30 -

Information : Christian Michel, directeur général, (819) 463-2261 poste 2